Que savoir et retenir sur la tôlerie de précision ?

Certains domaines industriels, caractérisés par des exigences élevées en matière de contraintes, font appel à des entreprises spécialisées dans la tôlerie de précision. Mais en quoi consiste exactement cette pratique ? Quelles sont les compétences techniques qui sont nécessaires pour fournir des pièces conformes aux attentes des clients ? Explorez, grâce à cet article, les particularités de la théorie de précision.

 Qu’entend-on par tôlerie de précision ?

La tôlerie de précision, une branche sous la métallurgie, se consacre à la fabrication et à la transformation de pièces métalliques d’une finesse particulière, atteignant une précision de l’ordre de quelques millimètres. Les techniques employées par les entreprises du domaine, comme celle présente sur ce site, varient en fonction des exigences du client, des compétences requises et des outils utilisés.

Pour obtenir des feuilles métalliques extrêmement minces, souvent en aluminium, en inox ou en acier, le processus de laminage est appliqué. Ce dernier consiste à introduire la matière première entre deux rouleaux tournant en sens inverse. Grâce à la pression exercée par le laminoir, la matière subit une compression, permettant d’obtenir des épaisseurs particulièrement réduites. Une fois la tôle affinée, divers traitements peuvent être appliqués pour obtenir un produit fini conforme, et totalement prêt à être livré.

Les différentes techniques utilisées dans la tôlerie de précision

Pour garantir la conformité des pièces aux spécifications prédéfinies, diverses techniques sont appliquées tout au long du processus de production. Chaque entreprise spécialisée dans la tôlerie de précision a généralement sa propre expertise. Dans tous les cas, la présence d’une équipe formée et qualifiée est essentielle pour assurer une production de qualité.

La découpe au laser est une méthode qui permet justement une découpe très précise de la tôle. Le laser opère rapidement et sans altérer la pièce, car aucun outil ne touche directement la tôle. La chaleur qui est générée par le faisceau laser vaporise la pièce de manière extrêmement précise. 

Le poinçonnage implique l’application de poinçon sur une tôle pressée contre une matrice pour créer des trous. Moins précise que la précédente méthode, cette technique est néanmoins adaptée à la production en série et est souvent utilisée là où la découpe au laser n’est pas possible.

Le pliage intervient lors de la fabrication de pièces en volume. À ce niveau, la tôle est pliée à l’aide d’une presse à commande numérique. En exerçant une pression contre une matrice, la pièce est pliée selon des paramètres bien spécifiques.

La soudure quant à elle permet d’assembler deux pièces de tôle et nécessite un personnel hautement spécialisé et qualifié. Les machines qui sont utilisées peuvent effectuer différents types de soudure en fonction des métaux traités et des besoins des clients.

Les clients attachent une importance particulière à la maîtrise complète de la chaîne de production et exigent fréquemment un produit fini. Ainsi, la production inclut une étape finale de finition, qui peut varier du thermolaquage à l’anodisation en passant par la galvanisation, en fonction du niveau de protection requis.